Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

« Attendez-vous au meilleur vous l'aurez Pour recevoir le meilleur, il faut s'attendre au meilleur. Il faut commencer par bien comprendre que la conscience d'être (et d'avoir)
est la seule réalité. Si vous avez la conscience du succès, ce que vous acceptez pour vous-même se manifestera. Si vous désirez la prospérité, prenez bien conscience de ce que cela dépend d'une certitude consciente de prospérité inébranlable.
Vous ne manquerez plus de rien. Ce que vous revendiquerez par droit de conscience, ce à quoi vous donnez votre accord avec foi, vous viendra toujours. Attendez-vous au meilleur, vous l'aure
z. »


Dr J. Addindgton

Voir les commentaires

Published by Dr Oswald KPENGLA-S - PENSEES DU JOUR

« Veut-on le secret de la réussite ? Il consiste à couver l’œuf d'une seule idée en concevant celle-ci comme une chose utile et conforme à l'esprit d'évolution. Si, par-dessus le marché, cette idée est exaltante tout va concourir à sa réalisation.
L'ayant amenée à l'éclosion, nourrir et cultiver l'idée. La fortifier, l'éduquer, la développer chaque jour.
Il n'y a pas d'exemple qu'une grande réalisation ne soit pas sortie d'une belle et seule idé
e. »


G. Barbarin

Voir les commentaires

Published by Dr Oswald KPENGLA-S - PENSEES DU JOUR

« La crainte et le souci attirent les choses mêmes que nous redoutons.
La crainte altère la santé, raccourcit la vie et paralyse l'activité.
La crainte, et toutes ses manifestations : le souci, l'anxiété, la colère, la jalousie, la timidité, est le plus grand ennemi de la race humaine. Elle a dérobé à l'homme une grande portion de son bonheur et de sa force et a crée plus de lâches et de gens médiocres que quoi que ce soit d'
autre. »


O.S. Marden

Voir les commentaires

Published by Dr Oswald KPENGLA-S - PENSEES DU JOUR

LA SOUVERAINETE DE L’ÉTAT (2)

Le Franc CFA mis en circulation par la France pour contrôler et dominer ses colonies, continue d’être utilisé par une grande partie des pays, devenus ‘’souverains’’, par la valse des indépendances qui avait fait trémousser plusieurs peuples épris de liberté pure, non obtenue hélas. Après cinquante années d’anniversaires pompeusement fêtés ici et là, les pays de la ‘’zone franc’’, comme ils ont convenu de les appeler, continuent de traîner leur bosse avec le Franc CFA qui, par l’intermédiaire du Trésor français et de la Banque de France, était hier lié au franc français, et aujourd’hui à l’Euro. C’est paradoxal ; ces indépendances que nous fêtons à coût de milliards battus par la France qui nous tient toujours en laisse.

Rappelons au passage la définition du CFA et son origine. Au départ, ce fut COLONIES FRANÇAISES d’AFRIQUE. L’expression est sans commentaire, les colonies devraient être contrôlées et dominées. Le Franc CFA a été en effet créé le 25 décembre 1945 par la France sur la base de l'article 3 du décret n° 45-0136, publié au Journal Officiel de la République Française du 26 décembre 1945. Ledit décret a été signé par Charles de Gaulle en sa qualité de Président du Gouvernement Provisoire. Quand furent obtenues les indépendances théoriques, non point conquises et arrachées, mais proposées et données par la France qui ne voulait pas lâcher la laisse, nos dirigeants n’ont pas réussi à se libérer du CFA. C’est ainsi que le sigle CFA devint, en 1960, COMMUNAUTE FINANCIERE AFRICAINE. Au lieu de réfléchir à une monnaie, ils se sont limités à réfléchir à des mots qui correspondraient au même sigle (CFA) ; ce fut l’ordre du maître colon. Notre destin fût derechef scellé.

La coopération monétaire entre la France et les pays africains de la Zone franc est régie par quatre principes fondamentaux : garantie de convertibilité illimitée apportée par le Trésor français, fixité des parités, libre transférabilité et centralisation des réserves de change. En contrepartie de la garantie du Trésor français, les trois banques centrales sont tenues de déposer une partie de leurs réserves de change sur un compte dit « d'opérations », ouvert dans les livres du Trésor.

- Le fonctionnement du compte d'opérations a été formalisé par des conventions de 1974 signées entre les autorités françaises et les représentants des banques centrales de la Zone franc. Ils fonctionnent comme des comptes à vue ouverts auprès du Trésor français et sont rémunérés.

Saviez-vous cela du franc cfa, ces petits billets que vous manipulez avec joie ?

Avez-vous compris maintenant que ces billets qui nous grisent sont fabriqués en France et par la France?

Avez-vous compris que les fonctions de la banque centrale que nous enseignons à nos apprenants ne sont que du leurre ?

En avez-vous déduit que nous n’avons pas de banque centrale ?

Alors dites-donc, sommes-nous souverain ?

NB. Accord de coopération entre la République Française et les Républiques membres de l'Union monétaire ouest africaine Dakar, le 4 décembre 1973 à consulter ici : (https://www.banque-france.fr/eurosysteme-et-international/zone-franc/presentation-de-la-zone-franc/textes-relatifs-de-la-zone-franc/textes-relatifs-a-la-zone-uemoa/accord-de-cooperation-entre-la-republique-francaise-et-les-republiques-membres-de-lunion-monetaire-ouest-africaine.html)

Merci à vous qui lisez et osez la critique et les commentaires. L’AFRIQUE NOUVELLE vous le vaudra.

Voir les commentaires

Published by Dr Oswald KPENGLA-S - PAN-AFRICANISME

1 2 3 4 5 6 > >>

CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

CLINIQUE JURIDIQUE et MANAGERIALE "LM" ( Dr. Oswald KPENGLA-S. )

"ECHANGES PLURIDISCIPLINAIRES"

Articles récents

Hébergé par Overblog